Inscrivez-vous sur le Forum Pour Filles

Pour papoter, échanger, partager, s'aider entre filles et profiter de services gratuits...

Tu trouveras ici des astuces et conseils pour filles classés par ordre alphabétique pour mieux aborder l'adolescence
Avatar du membre
Par Capucine
#651238

Les premières règles sont LE grand chamboulement de la vie des adolescentes, à la fois physiologiquement et symboliquement.
Avec leur arrivée, on devient une femme, c'est plutôt positif, mais cela se passe du jour au lendemain et puis on ne décide pas du moment, ce peut être angoissant.

Les règles, c'est aussi l'apprentissage du sang. Quand on n'en a pas l'habitude, on frémit un peu de voir tout ce rouge qui de surcroît brunit en séchant. Et puis, on a beau se dire que ça n'est pas sale, il faut changer ses serviettes hygiéniques, apprendre à mettre un tampons, prendre éventuellement l'habitude d'emporter une petite culotte de rechange les jours où. Enfin, il y a la douleur dont on peut avoir très peur.

Image


Un bon signe !
Première chose à savoir, l'arrivée de tes règles indique que tout fonctionne, ça veut dire que tu as un utérus, des ovaires, et un vagin perméable, le tout en bon état de marche.

Entre les règles, le cycle :
On appelle cycle menstruel la période qui commence le premier jour des règles et se termine le premier jour des règles suivantes.
Pendant ces 28 jours, un ovule vient s'installer dans l'utérus, c'est l'ovulation, vers le 14ème jour. Dans le même temps, l'utérus se tapisse d'une muqueuse (une membrane tout fine), très riche en minuscules vaisseaux sanguins. Cette muqueuse est destinée à recevoir le futur bébé si un ovule a été fécondé par un spermatozoïde, autrement dit si une grossesse a débuté.
Dans le cas contraire, comme il n'y a pas de bébé en préparation, la muqueuse se détache sous l'effet des contractions de l'utérus et elle est expulsée, pendant trois à cinq jours, avec un peu de sang, ce sont les règles.
Le volume de sang perdu équivaut à un ou deux petits verres, pas plus. L'ovule part aussi mas on ne le voit pas, d'une part parce qu'il est tout petit (deux millimètre de diamètre environ), d'autre part parce qu'il se désagrège au cours de son évacuation.

Toutes ne sont pas douloureuses :
Les contractions de l'utérus pour expulses la muqueuse peuvent causer des douleurs plus ou moins vives. De là vient le mal des règles. Mais nous ne sommes pas toutes loties à la même enseigne, certaines filles ne sentent rien, d'autres ont si mal qu'elles sont presque incapables de vivre normalement pendant leurs règles.
Heureusement, il existe aujourd'hui des médicaments très efficaces pour lutter contre cette douleur.

Image


Que faire quand on n'a pas encore eu ses règles ?
On est en droit de s'inquiéter et il est conseillé de prendre rendez-vous chez le gynécologue si on n'a encore aucun signe (pousse des seins et de la pilosité) de puberté à 15 ans ou 16 ans et si on n'a pas eu ses règles à 17 ans.
Cela dit, on peut très bien allez voir un(e) gynécologue dès qu'on en ressent le besoin, pour poser des questions ou savoir ce qui nous attends.
Par ailleurs, il est également conseillé de consulter si on est très formée, qu'on n'a pas encore eu ses règles mais qu'on éprouve des douleurs dans le bas-ventre.

Que faire contre le mal des règles ?
Quand la douleur s'annonce, tu peux prendre un bain très chaud ou appliquer une bouillotte sur ton ventre. Si tes douleurs sont trop vives, demande conseil à un pharmacien ou à un médecin (il n'est pas forcément nécessaire de faire appel à un gynécologue). Différents types de médicaments existent pour lutter contre les règles douloureuses, les antispasmodiques (qui atténuent les douleurs dues aux contractions), les anti-inflammatoires très légers, le paracétamol ...
Bon à savoir : ces médicaments sont plus efficaces si tu les prends dès que la douleur commence à se faire sentir.
Attention : ne prends jamais d'aspirine pendant que tu as tes règles. Elle te ferait saigner beaucoup plus étant donné que l'aspirine fluidifie le sang.

Un cycle pas très régulier :
Au début, c'est vraiment normal, le temps que le système hormonal, qui commande tout, se mette en place, tu peux avoir des cycles de 30, 32, voire 50 jours ou plus. Pas de quoi s'affoler. Si au bout de deux ou trois ans tout n'est pas entré dans l'ordre, tu peux prendre rendez-vous avec un gynécologue pour qu'il vérifie que tout va bien. Enfin, si tes règles s'interrompent complètement, on appelle ça l'aménorrhée, là il faut vite consulter.
On parle d'aménorrhée primaire quand une jeune fille n'a jamais eu ses règles, et d'aménorrhée secondaire lorsque les règles s'interrompent chez une jeune fille déjà réglée.

Image