Inscrivez-vous sur le Forum Pour Filles

Pour papoter, échanger, partager, s'aider entre filles et profiter de services gratuits...

Poste dans le grand bazar toutes les discussions générales qui ne rentrent dans aucune autre catégorie du forum
par Blurry
#667964
Bonjour,

Je vais vous exposer un problème que j'ai rencontré il y a quelques mois, je culpabilise beaucoup mais une partie de moi me dis que j'ai tord donc je vais vous demander votre avis.

Pour vous mettre dans le contexte, c'était une année très difficile, j'ai dans un premier temps perdu mon père de manière foudroyante, puis j'ai rompu avec mon copain.

J'essayais de trouver du réconfort en allant en soirée avec des amis et en buvant jusqu'à m'en rendre malade.

Et à une de ces soirées, j'ai vraiment trop bu, et trop vite. J'étais dans un très mauvais état et j'étais incapable de rentrer chez moi.

L'ami d'un ami qui a été convié à cette soirée m'a gentiment proposé de dormir dans sa chambre d'hôtel (il voulait gérer une fille mais il était clair qu'il ne l'intéressait pas).

Cet homme m'a alors accompagné jusqu'à l'hôtel avec la nana qu'il avait essayé de gérer puis il sont repartis à la soirée. J'ai donc pu dormir paisiblement sachant que j'étais seule et que j'avais la clé de la chambre.

Le lendemain matin je me réveille, mon premier réflexe était de consulter mon téléphone. J'ai pu y voir de multiples messages laissés par l'homme en question, il me demandait si je dormais, si ça allait etc.. je lui réponds donc que je venais de me réveiller.

Je reçois une réponse presque instantanée me disant qu'il avait dormi dans sa voiture mais qu'il allait me rejoindre.

A peine 10 minutes plus tard il était déjà au pas de la porte, je lui ouvre donc pour qu'il puisse se reposer. Dans un premier temps il s'allonge sur un tout petit canapé, j'étais habillé et le lit était très grand donc je lui ai dit que s'il voulait il pouvait s'allonger dans le lit, que j'allais simplement lire à côté de lui. Il avait refusé puis on discute de la soirée, qu'est ce qu'il s'est passé en mon absence et tout ça...

On en est venu à parler des personnes que l'on aurait bien voulu emballer à la soirée, je parlait d'un garçon qui me plaisait et je ne sais plus exactement pourquoi, il a dû prendre ce que j'ai dit pour une invitation car soudainement il s'est levé, s'est approché de moi et m'a embrassé. Je ris (c'est un moyen pour moi d'éviter tout malaise) et je lui dis que je n'étais pas intéressé.

Il ne m'écoutais pas, et continuais de me faire des avances, il commençait à me toucher aussi. J'ai essayé de le repousser mais il faut savoir que je suis très menue, lui dois faire le double de mon poids, donc j'ai vite abandonné l'idée. Je répète que je ne suis pas d'humeur, qu'il est gentil mais que je n'avais pas envie etc.. mais en souriant, toujours pour éviter un malaise, surtout que c'était la première fois qu'on se voyait.

Il me disait "ah bon ? T'as pas envie ? " toujours en me touchant de plus en plus etc.

Donc au bout d'un moment j'abandonne simplement et je me dis "vas-y laisse-le faire puis tu seras tranquille après".

Donc se passe ce qui doit se passer, sauf que je n'avais pas prévu le fait qu'il se servirai de sex-toy, vibro, plug, attache-poignets etc, je n'ai absolument pas apprécié.

Bien sûr maline comme je suis (c'est faux) j'ai simulé le fait que je prenne du plaisir en espérant que ça l'excite et qu'il finisse au plus vite. Nada, ça a durée des heures.

Puis enfin quand ça se termine j'essaie de faire une conversation pour passer à autre chose, faire en sorte qu'il ne voit pas que j'étais extrêmement mal à l'aise et penser à autre chose.

Plus tard il m'a entraîné dans la salle de bain avec lui de force, je sentait qu'il voulait recommencer mais dans la douche et cette fois-ci j'ai réussi à être catégorique et j'ai pu m'éviter un autre mauvais quart d'heure si je puis dire.

Tout s'est terminé quand nous avons quittés la chambre d'hotel, nous sommes allés rejoindre nos amis qui étaient présent à la soirée, nous avons petit déjeuné et je suis retourné chez moi.

Quand je suis rentrée, je me suis soudainement sentie très sale, souillée. Cet homme ne me plaisait déjà pas physiquement, il m'a fait des choses que je n'aurait jamais vu qu'on me fasse, je n'étais pas d'accord pour avoir ce rapport.

Mais d'un autre côté au final je l'ai quand même laissé faire au bout d'un moment, et je lui ai même fait croire que j'aimais ça, donc je culpabilise parce que je me dis qu'au final c'est de ma faute, j'aurais dû m'énerver, quitte à le vexer et qu'il bave sur ma tronche devant les autre parce que j'aurais blesser son ego.

J'en ai parlé à deux trois personnes qui ne sont pas proches de lui, il m'ont assuré que c'était un.. une agression sexuelle disons, et que je devrai voir la police car il pourrait très bien recommencer. Mais je me sens tellement honteuse, et paradoxalement je ne veux pas lui apporter des ennuis et en même temps je sais qu'il le refera avec d'autres filles....

Je ne sais pas quoi penser de ça. Comme je l'ai dit ça date d'il y a quelques mois, mais je n'arrive pas à passer à autre chose, je me sens si sale et conne...
par Rosebonbon
#668651
Il n'aurait pas du insister, toi tu as juste essayer de faire le mieux que tu pouvais mais ce n'était pas de ta faute, tu n'étais pas consentente.
Avatar du membre
par Etibel
#668692
Il a clairement abusé de toi... pour que tu te sente mieux et que tu passes à autre chose il faut le dénoncer...
Bonne continuation à toi
Bannière 1