Inscrivez-vous sur le Forum Pour Filles

Pour papoter, échanger, partager, s'aider entre filles et profiter de services gratuits...

Tu peux librement exprimer ici tous tes coups de coeur ou tes coups de gueule
Avatar du membre
par Maly
#667118
La cour suprême américaine vient de révoquer le droit des femmes à l'avortement, ouvrant la porte aux pires situations pour des femmes violées, des jeunes filles victimes d'incestes, des épouses totalement soumises à des maris violent, des adolescentes mal informées enceinte d'un beau parleur irresponsable, et tant d'autres...
Que de larmes vont couler, que de vies vont encore être salies, bafouées, martyrisées.
Mais qu'est ce que la femme a fait à l'humanité pour éternellement devoir repartir au combat pour sa liberté, pour protéger son corps et son âme, pour vivre la citoyenneté en toute conscience, pour encore et toujours devoir justifier son droit à la liberté, toutes les libertés.
Ce n'est plus un coup de gueule, c'est un cris du cœur tellement cela me fait mal.
Le plus grand pays du monde, celui vu comme le grand défenseur des libertés essentielles trahit les femmes du monde entier, et beaucoup plus grave, cautionne avec une telle décision tous les nombreux endroit sur cette terre où la femme n'est rien.
Cela ne cessera donc jamais ?
J'écrivais il y a quelques temps sur une journée particulière que je trouvais bien peu valorisée, et bien je ne pensais pas que si vite on verrait pire dans une grande démocratie.
Les mots me manquent ! Comment des hommes, ceux là, pas l'homme dans sa grandeur, peuvent concevoir une humanité qui ne doit sa survie et sa pérennité qu'à deux genres, en vénerant une société où l'un aurait tout loisir de maintenir dans le néant l'autre qui portera sa descendance.
Je suis si triste et tellement en colère.
Aragon écrivait que la femme est l'avenir de l'homme, il a oublié de préciser que ce sera uniquement si il la laisse vivre.

Maly.
Avatar du membre
par MissChloé
#667120
Les USA, pour faire extrêmement simple bien sûr, c'est : la Patrie, la Famille et Dieu. En tout cas c'est ce que j'ai entendu, c'est pour simplifier les choses. Donc il y a encore beaucoup de conservatisme dans leur façon de voir les choses et de les faire. L'avortement est tout le contraire de cette façon de voir les choses.

Il y malheureusement dans le monde, des pays où l'avortement, la liberté sexuel et tant d'autre choses sont très mal vue et interdite. Même dans des pays aussi développer et civiliser....
par Nadege93
#667303
Maly a écrit : 24 juin 2022, 19:11 La cour suprême américaine vient de révoquer le droit des femmes à l'avortement, ouvrant la porte aux pires situations pour des femmes violées, des jeunes filles victimes d'incestes, des épouses totalement soumises à des maris violent, des adolescentes mal informées enceinte d'un beau parleur irresponsable, et tant d'autres...
Que de larmes vont couler, que de vies vont encore être salies, bafouées, martyrisées.
Mais qu'est ce que la femme a fait à l'humanité pour éternellement devoir repartir au combat pour sa liberté, pour protéger son corps et son âme, pour vivre la citoyenneté en toute conscience, pour encore et toujours devoir justifier son droit à la liberté, toutes les libertés.
Ce n'est plus un coup de gueule, c'est un cris du cœur tellement cela me fait mal.
Le plus grand pays du monde, celui vu comme le grand défenseur des libertés essentielles trahit les femmes du monde entier, et beaucoup plus grave, cautionne avec une telle décision tous les nombreux endroit sur cette terre où la femme n'est rien.
Cela ne cessera donc jamais ?
J'écrivais il y a quelques temps sur une journée particulière que je trouvais bien peu valorisée, et bien je ne pensais pas que si vite on verrait pire dans une grande démocratie.
Les mots me manquent ! Comment des hommes, ceux là, pas l'homme dans sa grandeur, peuvent concevoir une humanité qui ne doit sa survie et sa pérennité qu'à deux genres, en vénerant une société où l'un aurait tout loisir de maintenir dans le néant l'autre qui portera sa descendance.
Je suis si triste et tellement en colère.
Aragon écrivait que la femme est l'avenir de l'homme, il a oublié de préciser que ce sera uniquement si il la laisse vivre.

Maly.
C'est abusé quand même !
Bannière 3