Inscrivez-vous sur le Forum Pour Filles

Pour papoter, échanger, partager, s'aider entre filles et profiter de services gratuits...

Tu trouveras ici des astuces et conseils pour filles classés par ordre alphabétique pour mieux aborder l'adolescence
Avatar du membre
par Capucine
#651266

Assister au cours de certains peut être pénible, pour d'autres, en revanche, tu te changerais en première de la classe, même dans la matière que tu aimes le moins.

Image


Au cours de madame Truc, tu ne comprends rien à rien. Alors qu'à celui de monsieur Chose, tu sors en ayant déjà tout enregistré. D'autres profs enfin te laissent de marbre.

L'équation prof-élève :
Pour que les choses se passent au mieux, tu peux essayer de décortiquer le rapport professeur/élève. C'est un peu complexe mais le jeu en vaut la chandelle ! Explications ...

Double "je" :
Pour chacun de tes professeurs, tu es à la fois une jeune fille (qui a tel âge, tel caractère), et tu occupes la fonction d'élève (qui a telles facilités, telles difficultés). Pour toi, chacun de tes professeurs et un individu (homme ou femme), doté d'un caractère qui te plaît ou non) et cet individu occupe la fonction de professeur.
Autrefois le rapport à l'autorité était si fort que la notion d'individu passait loin derrière la notion de fonction, les professeurs étaient des professeurs, point. Ils avaient forcément raison. D'ailleurs, leurs élèves n'étaient autorisés à rien d'autre qu'à les écouter ! Les ados d'alors avaient bien sûr leurs préférences. Mais comme de toute façon tout le monde se fichait de leur opinion, ils la gardaient pour eux, entre eux.

Image

L'individu avant tout ...
Aujourd'hui, les choses sont plus souples et plus compliquées à la fois, le statut d'individu compte tellement fort que la fonction que cet individu occupe (professeur ou élève) a perdu des son importance. Cela permet des rapports plus personnels, plus affectifs (ce qui signifie pas forcément affectueux), mais aussi forcément plus tendus entre profs et élèves. Pourquoi ? Parce que les différentes facettes de chacun ont tendance à se mélanger. Par exemple, quand tu te sens autorisée à juger ton professeur d'histoire-géo, qui juge qui ? Est-ce toi en tant qu'élève qui donnes ton opinion ? Ou est-ce l'adolescente que tu es qui porte un jugement ? Et sur qui ? Sur le professeur ou sur l'individu caché derrière le prof ? Voilà pour la théorie.

Savoir faire le distinguo :
En pratique, si tu as un problème avec un professeur, tente de faire la part des choses, se poser les bonnes questions : As-tu un souci avec lui en tant que prof ou avec la personne qui est ?

Image


De professeur à élève (et vice versa) :
En tant qu'individu, tu as le droit d'en juger un autre. Et, bien sûr, ce serait fabuleux d'aimer tous ses professeurs, mais, au risque de te déplaire, ils ne sont pas là pur ça et toi non plus ! Ils sont là pour être profs, avant tout. Donc, quand humainement, tu n'apprécies pas un professeur, malheureusement il n'y a pas grand chose à faire. Tâches d'être "juste" élève. Seule exception, si cette personne te faisait du mal, de quelque façon que ce soit, elle n'en a pas le droit, quelque soit sont statut et tu dois aller demander assistance aux adultes qui sauront te protéger.

Transmission du savoir, sous conditions :
Pour en revenir au rapport prof/élève, n'oublie jamais que c'est en tant qu'élève que tu reçois une instruction. Et, en tant qu'élève, c'est un fait, tu n'es pas en mesure de critiquer ce que ton professeur t'enseigne. La chose la plus importante à intégrer au plus profond de ton cerveau, et de ton cœur, est la suivante : Pour que ton professeur te transmette son savoir (à lui aussi c'est sa fonction première), pour que tu puisses progresser, grandir et mûrir, il faut obligatoirement qu'il y ait un rapport de hiérarchie entre ton prof et toi, et ton professeur doit avoir un statut supérieur au tien.
Sans doute pousses tu déjà des glapissement de hyènes !

Juger juste :
Attention, tout ça ne signifie pas que le statut de professeur est plus important que celui d'élève... ça veut dire qu'en tant qu'élèves tu lui dois respect et obéissance, de la même façon que lui, en tant que prof, te doit respect et attention. Et, justement, c'est bien là que tu as le droit de porter un jugement ! Par exemple, si toujours en tant qu'élève, tu trouves qu'un professeur explique trop vite sans rien noter au tableau, profite du fait qu'aujourd'hui les élèves ont "le droit à la parole" !
Parles en à ton délégué, à tes parents ou parents délégués et tâchez de trouver, ensemble, une solution ... Non pas contre le professeur mais, si possible, avec lui.

Image
Bannière 8