Ici tu peux partager librement tes histoires d'amitié, qu'elles soient belles ou décevantes
par PtitSushyy
#652478 Bonjouur!
Comme vu dans le titre, j'ai 10ans d'amitié avec une précieuse amie, ma meilleure amie, mais depuis quelques temps, je m'éloigne d'elle..
Notre amitié a commencée au CP, une magnifique amitié de jeunes filles. Le collège a été plus compliquée; Elle (Je l’appellerai ANA) c'est beaucoup renfermée à son arrivée au collège, et ça n'a cessé d'empirer. Au début, j'étais aussi timide qu'elle, mais vain la 5ème. J'ai encaissée toutes ses conneries, les profs me reprochaient de la renfermer, bref... Une année psychologiquement éprouvante. La 4ème a été plutôt cool, mais j'ai commencée à exprimer mon désir de me sociabiliser, étant donné que l'on avait aucuns vrais amis, nous restions TOUT LE TEMPS ensemble. Dur dur pour moi de me rapprocher des gens; timide, peur de l'inconnu et étiquette du collège. Je me sentais un peu rejetée par les autres, alors j'ai changée mon style vestimentaire, j'ai pris soin de moi, je me maquillais... j'ai pris graduellement confiance en moi, mais ANA, de son côté, est restée renfermée, des idées très noires dans la tête, une déprime voyante et puissante..
En 3ème, notre quotidien a changé; nous n'étions pas dans la même classe pour la première fois. J'ai vraiment jouée la sociabilisation malgré l'énorme manque de confiance en moi, et je m'en suis sortie plutôt gagnante même si notre routine n'avais pas trop changée (récrée à deux, manger à deux...). Quant à ANA, sa dépression persistait, mais était moins visible, moins puissante, mais elle était là. Elle était renfermée, associable, timide. Et moi, je souhaitais être tout son contraire. M'enfin, l'année c'est bien passée pour notre amitié.
Pendant les vacances d'été, je l'avais invitée à passer 1 semaine avec moi dans un camping. Et bien, je crois que cette semaine à été l’événement déclencheur; Nous nous sommes disputées à un point tel que mes parents sont intervenus. Je lui ai reprochée de ne rien faire, de ne pas changer, de ne pas se préoccuper de moi. Je lui ai hurlée dessus, si fort que le camping entier à dû sentir ma rancœur. Bref, ça c'est résolu par un gros câlin, mais à partir de ce moment, pour la première fois, j'ai doutée de l'avenir de notre amitié.
Arrivée le lycée, ces précieuses années que j'attendais depuis longtemps, où les étiquettes n'existaient plus, où la maturité serait plus élevée, où je pourrai commencer un nouveau départ. Me voilà donc, à ce présent, une petite lycéenne de 2nd9, toute nouvelle et très sociable, si sociable que je m'étonne moi-même; Je mange maintenant à 5 où à 6, j'ai toujours un petit groupe avec moi où je rigole tout le temps, ma classe me respecte beaucoup, bref... la ptite lycéenne bien dans ses baskets! Mais pour ANA, la rentrée à été plus dure. Elle avait du mal a s'accepter, elle et son look androgyne, mais qui lui va si bien! Et y'a moi, qui commençait à m'écarter d'elle, notre sociabilité devenue si opposée. Je lui est d'abord reprochée de ne pas s'intégrer, mais lorsqu'elle commença à parler aux filles du groupe, j'ai éprouvée une sorte de jalousie, de peur que quelqu'un me remplace, qu'on m'oublie. Je lui en ai donc parlée, puis me suis résolue à faire des effort, évitant de penser à ma phobie de me faire rejeter. Je lui ai tout de même demandée si il était possible qu'elle se fasse son propre groupe, et moi le mien. Mais maintenant, j'ai l'impression qu'on s'éloigne beaucoup trop... Jusqu'à présent, c'est ce que je voulais, mais là, je ne veux plus, je veux la retrouver. Je suis tellement frustrée qu'elle fasse des efforts pour les autres mais pas pour moi... Je ne veux pas la perdre, mais je ne veux pas qu'elle soit collée à moi... Je veux la garder auprès de moi, mais j'ai peur de retomber dans la solitude des années de collèges... Je suis tellement tourmentée que rien que l'idée d'écrire mes problèmes me fais pleurer et me rends honteuse. Pour la première fois, j'ai réellement besoin d'aide, je n'arrive plus à gérer mes émotions et mes idées.. J'ai vraiment besoin d'aide s'il-vous-plait..
Avatar de l’utilisateur
par Capucine
#652483 Bonjour PtitSushyy,

Je comprends dans un sens ce que tu ressens, il est vrai que cette meilleure amie à toujours été à tes côtés, cependant elle t'a empêché d'évoluer, et c'est pour ça que tu as réagit ainsi, à vrai dire vous vous ressemblez pas vraiment niveau caractère, toi tu tant à être sociable, à vouloir partager pleins de choses avec d'autres, te sentir entourer, et rire aussi avec les autres, alors que ta meilleurs amie est plutôt réservé, et ta seule compagnie lui suffit.
Alors oui, entre la timidité et le manque de confiance que vous éprouvez ensemble fait que vous vous restiez ensemble, vous vous réfugiez entre vous.
Aujourd'hui tu es tiraillé entre le joie dans un sens d'avoir enfin un groupe d'amie un groupe avec qui tu peux partager pleins de moment et la jalousie car tu as quelque part peur de perdre ta meilleure amie.
On peut toujours ressentir de la jalousie même en amitié, cependant cette jalousie n'est pas saine, car tes premiers sentiments eux étaient les bon. Tu sentais que tu avais besoin d'évoluer et connaitre autre chose alors qu'elle non, tu l'as poussé à vouloir et devoir changer, il est d'ailleurs difficile de changer, le fait que toi tu y parviennes peut lui donner aussi envie, car on est souvent l'exemple de quelqu'un !

Aujourd'hui que tu ais enfin ton groupe d'amis doit avoir comme effet sur toi, une meilleur confiance en toi, alors si ton amie enfin réussi à parler avec d'autres que ça soit ton groupe ou un autre, devrais avoir un autre effet sur toi, celui de la fierté d'avoir réussi à ce qu'elle s'ouvre un peu aux autres.
Par contre je ne comprends pas que tu veuilles pas qu'elle s'adresse à ton groupe et que tu préfères qu'elle créée le sien ....
Qu'est-ce qui ferait que d'un coup plus personne ne te parle ? A vrai dire, j'aurais vu ça autrement, c'est-à-dire, si ta meilleure amie parle avec ton groupe et essaye de s'ouvrir un peu plus avec eux tout en restant avec toi, c'est plus bien comme situation, car elle reste ta meilleure amie et en même temps vous partagez les mêmes personnes !

Aussi, ta jalousie je l'a comprends, c'est plus une peur de la perdre, maintenant que tu vois qu'enfin elle accède à ce que tu voulais, qu'elle te colle moins et qu'elle parle à d'autres, te rend jalouse car avant tu étais sa priorité, mais dans le fond peut être pas, peut être qu'elle était collé à toi oui bien entendu par amitié, mais surtout parce qu'elle ne parlait à personne, parce qu'elle n'avait au final que toi ! aussi manque de confiance et timidité.

Dans tous les cas, dans le fond ce que tu veux réellement s'est pouvoir t'épanouir, alors reste concentré sur le fait que tu apprécies tes amis, ton groupe, de pouvoir discuter avec d'autres, rire et partager de bons moments, ta meilleure amie, tu dois la laisser aussi parler avec d'autres et ce même si c'est ton groupe, pour moi tu n'as rien a craindre, personne ne va te tourner le dos, tu dois avoir confiance en l'amitié que vous avez ensemble, et ce que tu es, ce que tu leur apporte également.

De plus, il ne faut pas oublier une chose, les amis qu'on se fait à la petite école, beaucoup par la suite suive leur route, en grandissant, on apprends à se connaitre, on évolue, on voit les choses autrement, ce qui fait que très souvent les personnes qu'on connait quand on était petit, et bien petit à petit parfois les chemins se sépare, car plus les mêmes attentes et envies à partager ensemble. Pour moi vous êtes bien différentes dans le fond, et si tu l'avais laissé de côté bien avant, tu aurais pu déjà partir bien avant dans ce que tu apprécies, dans ce que tu recherchais.
Tu as, je dirais, plus de courage qu'elle dans le fond, plus de détermination, plus d'envie de changer, et je pense même que ton vrai caractère, ce qui te détermine à eu du mal à sortir car tu étais avec une fille qui te tirait plus vers le bas que vers le haut, de part sa grande timidité mais ça dépression aussi.

Tu dois te détaché d'elle, lui laissé maintenant la possibilité de s'épanouir aussi, de changer un peu, même si ça veut dire partager d'autres choses avec d'autres personnes, et tu verras, petit à petit, ça ne te fera plus rien, car tu auras trouvé autres choses aussi, d'autres amis, et il est même probable, que pour elle, elle a du ou ressent encore aussi sans doute de la jalousie que tu ais ton propre groupe, que ça n'a du pas être facile sur le moment.

Dans tous les cas, tout cela, nous apprends, savoir comment se comporter, comment réagir, quoi accepter. Personne ne nous appartient, chacun doit faire sa propre évolution, toi comme ton amie, comme tous les autres de ton lycée etc ... Un ou une meilleure ami(e) est là avec nous pour partager pleins de chose, nos peines, nos joies, notre vie, mais en aucun cas nous amener vers le bas, mais nous élever, nous aider, nous conseiller et on doit respecter leur choix, les chemins qu'ils veulent prendre, et ça même si c'est sans nous ....

Donc il faut que tu réussisses à mettre de côté cette jalousie, et que tu sois bien au contraire contente pour elle, et surtout content de toi, car tu as réussi à enfin faire en sorte qu'elle s'ouvre un peu autres. Et toi tu continueras à partager pleins de choses avec ton groupe.

En espérant avoir pu t'aider un peu, il faut prendre sur soi-même, et essayes de te raisonner dès que cette jalousie naît en toi.

A bientôt ;-)
par PtitSushyy
#652563 Bonjour Capucine,

Merci beaucoup de ta réponse et de ton envie de m'aider.
Certes, être jalouse n'est pas la meilleure des choses à faire, alors je prends sur moi et je m'y suis habituée.
Mais je lui en veux énormément, parce que je fais tout pour elle, mais elle ne fais rien pour moi; elle reste dans son univers et elle ne comprends pas que j'ai parfois besoin de soutien. Je me suis beaucoup fatiguée psychologiquement durant le collège car je gérait tout, elle ne prenais pas ses responsabilités, encore maintenant. Donc ça me dégoutais un peu qu'elle s'incruste dans un groupe où j'ai mise tant d'efforts à créer, tant de volontés, et elle, aucune. Et le fait qu'elle ait une place plus importante que la mienne dans le groupe m'horrifiais. Pour éviter ces tourments et éviter que je ne devienne méchante avec elle (oui, je suis malheureusement très voir trop franche avec les gens), je lui ai demandée si il était possible qu'on est chacune notre groupe. Évidemment, je ne l'ai pas «virée», elle a copinée avec quelques filles et je l'ai un peu poussée pour qu'elle sorte avec elles (sinon elle ne l'aurait jamais fait).
Et je me rends compte de qui j'aurai pu être au collège, que j'aurai pu avoir confiance en moi et éviter tous ces tourments si je ne l'avais pas rencontrée. Et malgré moi, je lui en veux, parce que si elle n'étais pas ainsi, si elle avait fait des efforts avec ou pour moi, j'aurai eu une conscience plus tranquille.
Avatar de l’utilisateur
par Capucine
#652564 Je comprends mieux à présent ton ressenti !
Il est vrai que tu l'as beaucoup poussé pour qu'elle réagisse, beaucoup aidé etc ... et quand tu vois que quelque part tu n'as pas ce retour que l'on peut attendre d'une amie, c'est effectivement frustrant voire énervant !
Je pense que beaucoup progresse à leur rythme. Parfois il nous faut prendre du temps pour sortir de notre coquille si je puis dire et allez au devant des choses et des gens. Ton amie même si tu l'as poussé, à mis du temps, mais saches que c'est tout de même grâce à toi qu'elle ai réussi à s'ouvrir un peu aux autres, je te le fais remarqué pour te dire, et ce même si tu en es consciente, que tu as aura été toujours bonne pour elle, une vrai amie quoi ...

Après, il faut pouvoir se préserver nous même, savoir si les choses que l'on fait pour quelqu'un soit juste ou pas, saches qu'aider, conseiller et pousser quelqu'un c'est bien, mais si tout ça est au dépend de notre propre évolution, il faut aussi pouvoir se préserver, ce qui signifie que maintenant je pense que tu en as assez fait, tu lui as tout dis, tu as fais ce qui fallait, je pense que maintenant il faut la laisser se débrouiller seule ! de plus certaine personne ne souhaite pas qu'on les aide, je dis pas ça pour ton amie mais en général alors là, il ne faut donc pas aider, une personne qui ne souhaite pas faire d'effort, voire qu'elle n'a pas envie, il ne faut pas user son énergie pour elle, tant pis, chacun est responsable aussi de lui-même.

Pour ton amie, il est tout à fait possible, que dans le fond ça soit pas une vrai meilleure amie, après tout, les circonstances de ce que tu étais avant faisais que tu n'étais qu'avec elle ! elle même étant super timide, n'avais que toi, mais si tu avais été autrement tu aurais connu d'autres personnes, d'autres moments passés avec d'autres, crois-tu que tu aurais été ou tu l'aurais considéré encore comme ta meilleure amie ?
peut être pas dans le fond, car tu aurais connu une autre fille beaucoup plus attentive à toi comme tu l'aurais été pour elle... Tu vois c'est une réflexion que tu pourrais te faire, je pense que maintenant il faut la laisser faire son chemin, et ne plus regarder trop ce qu'elle fait, concentres toi sur toi, ton évolution et fais ton propre chemin sans regarder le sien.
Tu verras si en allant moins vers elle, elle, revient vers toi, après tout dis toi qu'elle ne t'es pas indispensable, car après tout tu as évolué sans elle ! c'est pas elle qui t'a dis, prends confiance en toi, essayes d'aller vers les autres, fais toi d'autres amis, ouvres toi au reste, sois plus sociable etc ... C'est toi même, ta petite voix interne, et pas ta meilleure amie ...

Donc essayes d'ôter les choses négative que tu ressens et ce même si je les comprends parfaitement, essayes surtout de te dire, que tu auras été pour elle celle qui l'aura aidé pendant longtemps et qui aura été toujours là pour elle, que vous avez probablement passé de supers moments aussi, 10 ans ! ça s'oublie pas, mais que maintenant il te faut te détacher d'elle, petit à petit et ne plus faire attention à ses choix et ce qu'elle fait, car en te lisant, j'ai l'impression qu'aujourd'hui, toi qui a évolué, et vois les choses autrement, cette fille ne te correspond plus réellement en tant que meilleure amie, tu as des attentes envers elle que tu ne verras pas !

Voilà ce que je peux te dire encore, Je pense aussi que tu es plus forte qu'elle, tu as les épaules plus large qu'elle aussi, pour dire que toi je pense que tu peux résoudre un problème, entendre quelqu'un pleurer, l'écouter et l'aider, chose que j'imagine elle ne peut pas faire, pas assez d'écoute et de confiance en elle pour soutenir quelqu'un, tu as l'énergie qu'elle n'a pas, la volonté qu'elle n'a pas ou peu, je dirais même le courage d'allez au devant des choses et changer qu'elle n'a pas, et c'est pour ça que tu l'as tant poussé ! alors aujourd'hui, comment veux tu qu'elle soit pareil à ce que tu as été pour elle, elle n'a pas l'écoute et la perspicacité que tu as, ainsi que les bons arguments pour essayer de te renvoyer la pareil.

Je sais pas si je suis dans la bonne analyse, car je ne vois les choses qu'au travers de ton message et explications, cependant j'espère avoir pu t'apporter encore une aide, qui te permettra de voir comment réagir pour la suite ;-)
par PtitSushyy
#652608 Désolé d'avoir lu ton message si tard, mais j'étais assez préoccuper, et je dois admettre que ça me fais un peu mal de parler de mes soucis, parce que j'ai jamais vraiment parlée de ça, je gardais tout pour moi, je me suis dit que fallais juste pas y penser, qu'il fallait que je sois toujours là pour elle. Je n'aurai jamais imaginée aller sur un site de filles pour parler de tout ça, mais franchement, j'ai eu bien raison!
Si, tu es dans la bonne analyse. ANA n'est plus celle qui me correspond, je pense que je m'étais beaucoup attachée à elle parce qu'elle n'avait que moi, et moi, je n'avais que elle. Elle est totalement différente de moi, rien que dans l'attitude. Elle voit les choses différemment, ce qui peut être bon, mais pas tout le temps.
Je suis le genre de fille à bouger tout le temps, à rire à la moindre blague, à montrer ma joie de vivre! Mais je suis aussi très nerveuse et trop franche, je peux blesser les gens sans m'en rendre compte.
Elle, elle fait tout le temps "la gueule". J'arrive a différencier ses émotions vu que j'ai passer les 3/4 de ma vie avec elle, mais les autres ne la trouve pas trop ouverte. Elle dit des choses parfois stupide, elle ne réfléchis pas quand elle parle. Elle a l'impression qu'elle a la pire vie au monde, elle se plaint. Exemple: Elle me disais vouloir tuer son frère parce qu'il la saoulait, moi je venais d'apprendre que mon frère allait être avorté.
Bref, en effet, j'en ai encaissée des choses (sans vouloir qu'on s’apitoie sur moi, il y'a bien piire), mais j'ai jamais pu lui en parler réellement.
Alors oui, j'ai suivie tes conseils, je l'ai laissée, je me préoccupe presque plus d'elle. Evidemment je ressens un vide, mais on pratique un sport ensemble, ça nous permet de nous retrouver en dehors du lycée, et on retrouve la bonne vieille complicitée qu'on avait avant.
Mais, j'ai aussi oubliée de te dire que j'ai une "deuxième" meilleure amie. Avant, on se detestait comme pas possible, jusqu'à se battre haha, mais une amie que nous avions en commun nous a fait se rapprocher. On a alors fait notre oral ensemble, elle venait chez moi, on se tapais des fou-rires. Après le brevet, on a continuée a se voir chez moi, et j'ai eu une ps, donc on jouait ensemble et tout. On a finie par se rapprocher, tellement qu'on est vraiment devenue meilleures amies. J'ai parlée de mes soucis à ma "deuxième meilleure amie" (Léa parce que c'est trop long haha). Et elle m'a dit qu'on se correspondait plus, mais je voulais pas y croire même si je le pensais.
Donc oui, maintenant, je fais ma vie, elle fais la sienne. Je me rends compte de mes qualités, et j'essaye d'atténuer mes défauts. Je vois très souvent Léa, je me sociabilise vraiment, je revois des gens de mon collège qui ne m'appréciait pas avant qui, maintenant, viennent me parler... fin bref, je me sens vraiment bien, et ana commence à se développer aussi. C'est un peu comme un happy end, même si je sais qu'il y aura toujours des moments de faiblesse.
Un jour, elle m'a dit qu'elle me considérait comme un modèle, parce que j'étais naturelle et sociable. ça m'a fait vraiment beaucoup de mal, parce que je me suis dit que jamais j'aurai voulue être comme elle.

En tout cas, merci beaucoup de m'écouter raconter ma vie de lycéenne tourmentée! :-)
Avatar de l’utilisateur
par Capucine
#652613 Coucou PtitSushyy,

Tout d'abord aucune inquiétude à avoir sur le moment où tu reviendras ici pour répondre et lire mes réponses, ici on a aucune obligation, contrainte, ni rien, les personnes passent quand elle peuvent ou veulent, répondent selon leur souhait, donc ne t'en fait pas, tu fais selon toi et tes envies, ce que tu peux et veux ;-)

Aussi je suis contente que j'ai pu t'apporter un peu d'aide, il est vrai, que ça n'est jamais évident d'être au mieux juste en s'appuyant sur le message et les écrits d'une personne, mais effectivement on sent que tu as besoin de changer, de prendre ton envol, et ta meilleure amie t'en empêchais tout simplement, et ta culpabilité te fait te sentir mal envers elle, alors qu'en vrai non, tu as parfaitement le droit d'aller dans la direction de ton choix et évoluer selon ce que tu es et tes envies, car on progresse tous, mais pas forcément en copiant les autres !

Aussi, il est normal que tu pouvais ressentir de la tristesse en toi, et que tu voulais aussi enfouir au fond de toi tout ça, mais bien entendu comme tu l'auras bien compris ça n'est pas une bonne chose, car parfois on a du mal a décoder notre propre détresse en nous, nos contradictions etc ...
Pour toi, tu étais entre le fait que tu voulais pas abandonner ta meilleure amie et le fait que tu ressentais qu'il fallait que tu te détache d'elle pour une meilleure évolution, pris entre deux feux, il est difficile de trancher !
Et même ça va plus loin, même si tu avais pris ce choix de rester prêt d'elle et encore l'accompagner dans tous ces déboires, sa tristesse, etc, tu te serais au final senti mal, et pourquoi, parce qu'on ne peut se mentir à soi même ! même parfois en refoulant notre ressenti, une voix interne nous cris juste une chose : ça n'est plus bon pour toi, change de direction !!

Et malgré ta culpabilité, parce que oui, c'est pas simple comme ça, de modifier les choses, changer, même si on sait que ça sera meilleur pour nous, laisser les choses derrières nous nous fais culpabiliser, mais il faut te dire une chose, ta copine, ça fait 10 ans qu'elle est avec toi, elle te prend même pour un modèle, si elle aurait du changer, elle l'aurait déjà fait non ? ça n'est pas de ta responsabilité, qu'elle soit ainsi, qu'elle est tout ces états d'âmes, ces faiblesses, cette tristesse parfois, cette colère même à dire des choses comme je voudrais tuer mon frère, et tu n'es pas responsable aussi qu'elle tire la gueule lol, tu ne pourras en fait pas toujours être là à lui dire quoi faire, quand et comment !!

Donc une fois que tu auras assimilé en toi, le fait que c'est à elle de se prendre en main et que tu n'auras été qu'un support d'aide, et que si après la personne reste ce qu'elle est, ça n'est pas ou plus ton problème, chacun ses responsabilités aussi, alors tu ne te sentiras plus coupable le fait de vouloir avancer, sans elle ... finis cette culpabilité ;-)
Et puis petit à petit, tu finiras par sentir qu'au final dans le fond, elle te manque pas plus que ça, car tu auras trouvé d'autres attaches ailleurs, et surtout tu connais et va connaitre des moments peut être bien plus agréable quand sa compagnie !

Dans tout les cas, ça ne doit pas t'empêcher toujours de l'apprécier si telle est encore le cas, tu l'a vois toujours, de plus tu partages un sport avec elle, mais probable que sa compagnie de paraisse monotone par rapport aux moments passés avec les autres, il est aussi probable, qu'au final petit à petit tu sois lasser et que tu finiras dans le temps de ne plus la côtoyer du tout ! là aussi c'est normal, durant notre vie on rencontre des gens, pendant que d'autres on perds de vue, c'est ainsi, suivant le chemin des uns et des autres ;-)

Voilà, en tout cas, j'ai pu voir a travers ton message que tu as l'air vivre, pleine de vie, avec beaucoup d'envie et joie, ça fait plaisir, profites !!!! c'est tout ce que je peux te dire ;-)

A bientôt :-)
par PtitSushyy
#652614 Coucou :-)

Merci beaucoup (encore) de m'écouter, de prendre le temps de me répondre, de me comprendre...

Je ne sais pas comment tu fais pour comprendre aussi bien ce que je n'arrivais pas à expliquer à moi même, mais parler avec toi m'as fait énormément de bien. Tu m'as aidée à comprendre ce que je ressentais, tu m'as fait comprendre ce que je ne voulais pas entendre et tu m'as ouvert les yeux sur ma situation.

J'arrive maintenant à comprendre notre relation et que je devrai arrêter de penser que c'est de ma faute, que je devrais arrêter de l 'aider, et qu'elle se débrouille (je crois que je me suis assez fatiguée psychologiquement!)

Je recommanderais avec plaisir ce site à des personnes en difficultés!

Merci beaucoup, à bientôt ;-)
Avatar de l’utilisateur
par Capucine
#652649 Si tu as pu y voir plus clair, c'est tout ce qui compte, et avec plaisir d'avoir pu t'aider ;-)
Maintenant profites pleinement de la vie sans te sentir coupable de l'évolution des autres, après si on te demande des conseils, oui tu peux en donner, après que la personne les suit ou pas, ça n'est plus ton problème ;-)

Voilà au plaisir de te relire peut être :-) A bientôt
Articles en relation
Titre Stats. Dernier message
 Je m'eloigne de ma Meilleure Amie.
par Zeinab - 10 Fév 2013, 04:11
4 Réponses
590 Vus
par Alicia-x3
03 Mar 2013, 14:17
 meilleur amie ? ou ex meilleure amie vos avis
par becka - 18 Fév 2012, 16:54
5 Réponses
1200 Vus
par pttemimi44
05 Sep 2015, 11:15
 Meilleure amie qui devient Pire amie
par Clémence - 10 Mar 2012, 13:03
6 Réponses
562 Vus
par Clémence
01 Aoû 2012, 15:16
 meilleure amie......????
par lulunoukette69 - 16 Mai 2010, 16:49
4 Réponses
803 Vus
par Mayu
17 Mai 2010, 23:50
 Sa meilleure amie
par Georges - 27 Jan 2010, 00:19
6 Réponses
1143 Vus
par Georges
27 Jan 2010, 20:27