Quitter

Tu trouveras ici des astuces et conseils pour filles classés par ordre alphabétique pour mieux aborder l'adolescence
Répondre
Avatar du membre
Capucine
Fondatrice
Messages : 3746
Enregistré le : 22 nov. 2011, 17:57
Contact :

Quitter



1- Quitter quelqu'un

Si tu n'aimes plus ton petit ami, aïe, aïe mais ... c'est ainsi. Il n'était pas celui que tu croyais, tu t'es trompée, c'est arrivé à d'autres. malgré tous les efforts, tu t'ennuies avec lui ? Tu ,'y peux sans doute rien. De toute façon, il vaut mieux partir que faire semblant. Si tu ne nages plus dans le bonheur, évite au moins de te noyer dans le mensonge.

Cette rupture va certainement attrister ce garçon, si ça n'est pas le cas, tant mieux, mais alors tu auras bien fait de rompre !
Sans jeu de mot ça n'est pas la peine d'en rajouter en le quittant indignement, on peut l'écrire autrement, ça n'est pas parce que tu ne l'aimes plus que tu ne dois plus le respecter.

Etre claire mais compréhensive :
Essaye d'aller droit au but mais gentiment, de trouver les mots qu'il aura le moins de chagrin à entendre, en imaginant par exemple ceux qui te feraient le moins souffrir si c'était toi qui te trouvais à sa place.
C'est une épreuve pénible qu'il faut tenter d'assumer. Si tu sens ton courage déguerpir, dis toi que tu te sentiras mieux toi même quand tu auras mis de l'ordre dans ton cœur.

Image


2- Se faire quitter

C'est une triste expérience, sans doute une des plus douloureuses qui soient. Se soigner d'un chagrin d'amour peut être long, et il n'existe certes pas de "truc" pour faire disparaître le vague à l'âme. Mais il y a quand même deux ou trois choses à savoir.

Après avoir bien pleuré, une des premières chose à faire est de se forcer à se changer les idées. Dans les coups durs, et c'en est un, on peut compter sur sa famille et/ou ses copains. Rien n'est simple mais, si on décide de rester solitaire, avec sa peine et ses photos de l'aimé envolé, on n'accélérera pas le processus de guérison.

Faire la part des choses de l'amour :
Quelque temps et quelques tasses de larmes plus tard, on peut méditer la chose suivante : on a souvent plus de mal à supporter la fin de son histoire d'amour que la perte de son amoureux. Bien sûr, les deux sont liées, ais pour le cœur et l'esprit il s'agit quand même de choses différentes et il ne faut pas se tromper, le garçon lui est peut être parti mais l'histoire en elle, ne s'est pas évanouie.

Il y a "lui" et il y a l'histoire :
Elle reste dans ta mémoire, elle est imprimée dans toute ta personne. Triste ou magique, cette relation est un moment important de ta vie qui a fait de toi ce que tu es aujourd'hui.
Ça, personne ne peut te le retirer.

Image
Image
Répondre

Retourner vers « L'encyclopédie des filles »